J’ai testé la Bernina 475 QE !

Cet article risque d’être plutôt long, munissez-vous d’une bonne tasse de thé fumant et d’une plaquette d’un morceau de chocolat !

Début de ce mois, j’ai eu l’immense chance d’être contacté par les Etablissements Stecker de Bertrix pour tester la nouvelle Bernina 475 QE. Evidemment, j’ai répondu par un grand oui! J’entends parler de cette marque mythique de machines à coudre depuis si longtemps qu’elle m’intriguait réellement, mais je n’avais pas encore eu l’occasion d’en utiliser une, étant super contente de ma Janome Skyline S5 et un peu refroidie par le prix de ces machines, bien que ma Janome n’était pas donnée….

Le trajet Bertrix – ma maison m’a paru bien long, j’étais vraiment impatiente d’ouvrir la boite et de découvrir ma nouvelle copine pour les 15 prochains jours. Première constatation : quelle robustesse ! On sent que c’est du costaud, une bonne dizaine de kilos de technologie à mon service, le pied! Les surprises se succèdent au fur et à mesure que je déballe les accessoires, gros coup de coeur pour la pédale avec fil enroulé! C’est tout bête, mais c’est un vrai plus, c’est pénible ces câbles qui traînent partout quand on déplace la machine. Autre accessoire top : un petit outil permettant de créer de l’épaisseur pour bien caler le pied de biche quand on doit s’engager sur des épaisseurs de tissus. Il y aussi un mode d’emploi très clair et aéré, un jeu de bobines de fils Mettler, 5canettes XXL, une table de rallonge, ainsi que les différents pieds disponibles à l’achat de la machine, seul petit bémol, il n y a pas celui pour les fermetures invisibles que j’utilise beaucoup ( je précise que Stecker m’a proposé de m’en envoyé un !)

Premiers vrais essais couture sur la jupe Jaya dans un crêpe semi-épais. Le modèle a des fronces, et comme déjà dit dans d’autres articles : je.hais.les.fronces. J’ai beau m’appliquer, ce n’est jamais régulier, le fil finit toujours par casser donc toutes les fronces sont perdues, et quand j’ai tout épinglé pour coudre après avoir perdu 10 touffes de cheveux et 3 crises de nerfs, ma Janome peine à passer les épaisseurs, niveau plaisir de coudre, on est donc proche de 0… Mais là, miracle : j’ai toujours tous mes cheveux, et je ne me suis même pas énervée. Coup de bol du débutant peut-être, mais en tout cas, j’ai utilisé les programmations de la Bernina pour le fil de bâti que l’on peut régler à souhait soit avec des molettes, soit avec l’écran tactile, et il a super bien tenu, j’ai froncé sans soucis, et le top, une fois l’assemblage terminé sans aucun soucis d’épaisseur, le fil de fronce s’enlève juste en tirant dessus. Le bonheur! En général j’en ai pour une bonne demi-heure de découvite avec le risque de trouer le tissu (ou son doigt). J’ai principalement utilisé le point n° 5 qui est le point droit avec point arrière en début et fin de couture, idéal pour les têtes en l’air qui oublient de sécuriser leurs coutures, ainsi que le point droit décalé avec le pied pour fermeture éclair. Là aussi, niveau qualité, c’est très bon.


Ensuite, j’ai voulu la tester sur un projet qui me permettrait de vraiment de comparer la Bernina et ma Janome : projet en jean, pour le coup la salopette Danielle de Republique du Chiffon dont je vous parlerai plus en détail dans un autre article. Et là aussi, il n’y a pas photo, la qualité est là et justifie l’investissement. Les surpiqûres sont hyper propres, et le passage des épaisseurs se déroule sans aucun souci, le point reste régulier et la machine ne s’emballe pas.

Les boutonnières de ce projet m’ont donné un peu plus de mal, je n’avais pas complètement compris le truc à mon avis, j’ai donc réessayé sur un autre projet que je ne peux pas encore vous montrer en entier car le patron n’est pas encore sorti, mais je ne résiste pas à vous montrer les boutonnières, qui là pour le coup sont canons:

En deux semaines, il ne m’a évidemment pas été permis d’utiliser en profondeur toutes les fonctionnalités de ce petit bijou, entre autre le mode éco qui permet de mettre la machine en veille si l’on ne s’en sert pas pendant qqs temps et réduire ainsi la consommation, les divers points de décoration (et ils sont nombreux!) que j’ai testé simplement sur une chute, les alphabets, la fonction genouillère, les aides à la couture proposés directement sur l’écran,….

La prise en main a finalement été plus facile que je l’imaginais, j’appréhendais le changement de marque et le placement de la canette en frontal, mais tout est très intuitif, et la machine propose même un petit tuto vidéo pour l’enfiler correctement. Avec l’aide du mode d’emploi fourni, j’ai rapidement trouver mes marques et pu coudre la jupe dès le deuxième jour. La technologie et moi, nous ne sommes pas super copines habituellement, mais là je n’ai rencontré aucun problème. Si je devais lui faire un tout petit reproche, c’est qu’elle a eu tendance à faire un bourrage au niveau du crochet au début, mais je pense que c’est le manque de rodage car pour mon dernier projet, ça ne s’est pas produit.

Test sur un morceau de cuir



Par contre si je dois faire la liste de ce que j’ai apprécié chez cette machine, je pourrai être intarissable… La première chose est surtout que cette Bernina, elle m’a donné confiance en moi. Elle a été une vraie partenaire de couture, m’accompagnant dans les réalisations sans frustration ni blocage, pour une couture tout en fluidité. Les autres petits plus sont entre autres les canettes XXL, on peut aisément arriver à la fin d’un projet sans tomber à court de fil au milieu d’une couture, le système de bobinage de la canette est également super bien fichu, l’écran très clair et les programmes bien répertoriés, la table à rallonge qui se place et s’enlève facilement, l’éclairage, la facilité de réglage de longueur et largeur de point avec les molettes ainsi que le déplacement de l’aiguille, l’affichage sur l’écran des broderies qui permet de voir où on se situe sur le motif et d’arrêter la couture au bon moment.

Nous voici à la fin de la période du test… Et je n’ai pas eu le coeur de m’en séparer 🙂 Je l’ai adoptée pour de bon, et j’ai déjà mille projets en tête pour profiter pleinement de mon acquisition!

Si je n’ai pas parlé d’un point qui vous intéresse au sujet de cette machine, n’hésitez pas à me laisser un petit commentaire, j’y répondrai avec plaisir!

3 réflexions sur “J’ai testé la Bernina 475 QE !

  1. Sabine dit :

    Bonjour
    Merci pour votre avis sur la QE 475. Je l ‘aie depuis peu également et je l ‘adore. C est un plaisir de coudre avec. Ce que je regrette seulement c est qu il n y aie pas plus d accessoires fournit avec…
    Hier j ai essayé de faire un fil de fronce à l ancienne( tension basse point rallongés) et bcp de mes points se détachaient. Pourriez vous m expliquer votre mèthode svp avec le point de bâti? Merci..

    J'aime

    • Manon Cornet dit :

      Bonjour bonjour!

      Oui en effet, avec Bernina il faut réinvestir un peu en plus du prix de la machine pour acquérir les accessoires nécessaires…
      De mémoire il me semble que j’ai simplement allongé au maximum le point sans toucher à la tension, je pense que vous devriez trouver les infos dans le petit fascicule fourni avec la machines, d’un tissu à l’autre cela varie, le mieux est de faire des tests sur un morceau de chute 😉

      J'aime

  2. Chanel dit :

    Salut, c’est encore moi ! Je connais cette machine, ma tante a commencé à apprendre la couture sur un vieux modèle de cette marque. Toutefois, il lui a fallu acheter un nouveau modèle qui dispose de plusieurs fonctions automatiques pour réaliser de beaux vêtements. Elle s’est procuré sa nouvelle machine à coudre sur cette application d’annonces : https://itunes.apple.com/fr/app/paruvendu-petites-annonces/id551018814?mt=8, une Singer si je ne me trompe pas !

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s