Un jean homemade

Un jean, comme un manteau, c’est la pièce qu’on imagine ne jamais coudre un jour. Pourtant, quand on y réfléchi, les Levi’s, Diesel et autres jeans qui habillent nos popotins, ils ont bien été cousus par quelqu’un au départ! Ce doit donc être possible, même si bien sur nos MAC domestiques ne sont pas les machines industrielles et spécialisées que possèdent les usines de prêt-à-porter. C’est cette réflexion et l’envie d’un nouveau défi qui m’ont poussées de tenter l’expérience.

Pourtant les jeans et moi, ce n’est pas une histoire d’amour au quotidien, je n’en porte pratiquement jamais contrairement à la plupart des gens, je crois que mon corps fait un rejet du jean, les coupes ne me vont jamais et je ne suis pas du tout à l’aise dedans, avec mon dos creux, ça baille, si il va aux cuisses il ne va pas ailleurs et vice versa, et sans parler des coutures qui restent imprimées dans le bout de gras pendant une bonne heure après l’avoir ôté (dites-moi que je ne suis pas la seule à subir ce sort???!!). Pourtant dans ma jeunesse, j’ai comme toutes les ados de ma génération été moulée dans les ultra taille basses et pattes d’eph, mais bon avec les 52kg tous mouillés de l’époque, pas de soucis, la trentaine passée et une grossesse plus tard, c’est une autre histoire!

Cette envie est venue en parcourant les cours du site Artesane, pour celles et ceux qui ne connaissent pas, c’est une plateforme en ligne de vidéos super bien faites pour progresser en couture, broderie, et autres. Ma copine de Atelier Makoko (coucou Mariame !) m’en avait parlé il y a quelques temps, et ça a été une révélation! J’y passe la plupart de mes temps de midi pour le plus grand bonheur de mes collègues qui passent leur pause à entendre le bruit de machine à coudre, et j’y apprends énormément de choses. Et j’ai donc commandé le cours sur les jeans qui inclue deux patrons.

Le patron proposé dans le cours vidéo est un jean vintage taille haute et coupe droite : tout ce que je n’aime pas! Tant pis, j’y vais quand même, j’assemble et je découpe dans un coupon de jeans strech d’une qualité un peu pourrie que j’avais dans mon stock, et en avant, je me laisse guidée par le prof par écrans interposés.

ça commence à ressembler à un jean!

Les points qui m’ont semblés plus difficiles sont les suivants:

  • des surpiqûres régulières
  • les coutures qui se rejoignent bien aux intersections, comme sur la rehausse de la photo ci-dessus
  • Le sous-pont, bien qu’avec la vidéo ça va tout seul
  • la pose des passants

Ma machine n’est pas habituée à coudre de si grosses épaisseurs, il y a eu quelques ratés, j’ai essayé de rattraper, mais à force de découdre ça abîme le tissu, je préfère laisser un petit défaut qu’un trou…

Tadaaaaaam!

Finalement je suis arrivée au bout du projet sans crise de nerfs, il est loin d’être parfait, mais il a tout d’un jeans : des coutures au cornet, des coutures rabattues, des surpiqûres, des rivets, un bouton jeans, un rehausse, des poches italiennes, des poches plaquées,une poche ticket, un bel ourlet que l’on peut retourner, un sous-pont qui fonctionne,… Je peux maintenant envisager d’acheter un beau denim pour m’en faire un deuxième encore plus abouti.

4 réflexions sur “Un jean homemade

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s